Tout connaître de l’histoire de la musique assistée par ordinateur

Il faut quand même noter que le son du synthétiseur ne sonne pas comme celui produit par le piano ou la guitare classique. Le synthétiseur a su inspirer une génération entière de musiciens.

 L’historique de la musique assistée par ordinateur

Faisant suite à l’apparition du synthétiseur, les formes de musique numérique se sont largement développées. Viennent ensuite d’autres nouveaux types d’instruments électroniques comme la batterie et la guitare. Et les logiciels ne sont pas en reste, pour permettre de créer de nouvelles musiques. Désormais, dans certains concerts, les musiciens ne jurent plus que par la musique électronique. Aussi, la musique assistée par ordinateur s’est rapidement imposée dans le monde des professionnels par son accessibilité. Les amateurs sont également tombés sous son charme, car la musique assistée par ordinateur est une opportunité à la portée de tous, leur permettant d’apprendre.

 Le contexte d’utilisation de la musique assistée par ordinateur (MAO)

Il est possible de composer une chanson tout entière par musique assistée par ordinateur ou MAO. Sur l’ordinateur, le musicien professionnel ou en herbe trouvera une large palette d’instruments « virtuels ». Il se sert de logiciels de musique assistée par ordinateur dans le but d’éditer ses propres partitions ou tablatures. Il y a aussi des applications pour apprendre à rédiger, pour ouvrir la pratique aux néophytes. L’enregistrement numérique représente également une méthode très connue. Les compositeurs optent pour elle pour la conception de leurs maquettes. De cette manière, ils peuvent les envoyer à la radio ou les exporter sur des sites d’écoute. La musique assistée par ordinateur constitue un excellent outil pour tous ceux qui souhaitent faire une carrière dans la musique, mais qui ne disposent pas encore du confort d’un studio d’enregistrement. Également, la musique assistée par ordinateur est à même de traiter les sons, d’additionner des effets, de nuancer et de moduler ses propres titres, de telle sorte que les musiciens y apportent leur touche personnelle pour se démarquer des autres. Avec très peu de matériel, ils peuvent avoir un résultat quasi professionnel sur le plan sonore. Toutefois, pour obtenir des sons qualitatifs, il faut prendre le temps d’apprendre à maîtriser les différents outils, les bases et fondements de la composition.

 Débuter en musique assistée par ordinateur

En matière de musique assistée par ordinateur, il faut s’équiper du minimum requis pour se lancer. Évidemment, il faut disposer d’un ordinateur et sélectionner une bonne carte son, ainsi qu’un processeur suffisamment puissant. Vient ensuite le choix du séquenceur, le logiciel permettant les enregistrements. Il faut passer au crible les fonctionnalités proposées par les différents programmes, les avis sur le web et le budget dont le musicien dispose. Toujours, pour bien commencer, il faut se procurer quelques librairies sonores. Par la suite, si le musicien souhaite composer sur ordinateur en vue de jouer en réel, il faudra avoir des bandes avec chaque instrument séparé, peu importe la qualité sonore. Au contraire, s’il veut produire des bandes-son qui lui serviront de maquette, il faudra des librairies de qualité, incluant des sections mélangées.